bestioles
ou
la prosodie animale

total respect Charles Darwin

in english in deutsch

 

 

"Bestioles", c'est un mot affectueux pour parler des musiciens avec lesquels je compose: ce sont des oiseaux, des insectes, des grenouilles, des mammifères de toutes sortes et dont le chant m'étonne toujours ...
Ces sons qui nous entourent dans la nature peuvent être écoutés de différentes manières, soit comme des sons émis par des "animaux-robots" programmés pour des fonctions plus ou moins précises (recherche de nourriture, de l'accouplement, arrivée d'un prédateur...), soit comme une musique animale - pourquoi l'être humain aurait l'exclusivité de la musique ?, soit encore comme des sons propres à créer de la musique.
Je cherche, en fait, à faire apparaître une matière sonore qui nous est cachée en raison de nos habitudes d'écoute ou en raison des limites de notre perception - souvent lorsqu'on change simplement la hauteur de restitution de certains sons, apparaissent alors des structures rythmiques étonnantes et des voix un peu fantomatiques qui sont trop rapides et trop aiguës pour être perçues lors d'une écoute normale;
Il ne s'agit pas pour moi de faire un montage d'ambiances sonores ou une évocation de milieux naturels, mais d'écrire une partition dont les instruments reproduisent la prosodie animale, c'est-à-dire la musique de la voix : des motifs de chants ou simplement le grain du son d'un chant, sa dynamique, que je sors de leur contexte d'origine pour les placer dans le contexte de ma propre musique.
Le résultat est parfois proche d'un collage qui aurait une métrique (une mesure, un tempo); parfois, je transforme à l'aide de machines (synthétiseur, échantillonneur, effets,...) ces sons animaux en sons musicaux humains qui s'apparentent alors à nos familles d'instruments (percussions, instruments mélodiques,...) couvrant toutes les fréquences du grave à l'aigu.
J'ai alors à ma disposition une forme d'orchestre dont la matière sonore est à la fois étrange et profondément connue; sans doute parce que l'homme actuel et sa musique sont déjà présents dans le chant des oiseaux en une sorte de lien à nos racines les plus lointaines et les plus profondes.



"Nous ne pouvons douter que les animaux
n'aiment et ne pratiquent la musique.
cela est évident.
mais il semble que leur système musical diffère du nôtre.
C'est une autre école ...
Nous ne connaissons pas leurs ouvrages didactiques.
Peut-être n'en ont-ils pas ...
Les musiciens de l’espèce humaine ont le droit de s’intéresser aux efforts de leurs chers collègues de l’espèce animale ;
ils l’ont toujours fait de bon cœur du reste …"

Erik Satie « Conférence sur les animaux dans la musique»

 


ces musiques sont garanties sans ajout d'instruments; en outre, les animaux n'ont pas été maltraités à l'enregistrement
(!)

écouter
cliquer sur la bestiole

vert/brun/gris
extrait
(le soliste est un alyte qu'on appelle aussi crapaud accoucheur)

 

insectes,etc...

Neuf ou dix Vagues

la baleine rêve de rivière


jeu de quartes

 

mes oiseaux extatiques

ce ne sont pas des oiseaux exotiques:
ils habitent près de chez vous;
chez certains d'entre nous,
ils provoquent
une sorte d'extase

       

Stridulation : un projet musical mené avec Jérôme Hoffmann :
extrait 1
- extrait 2 enregistrés au Festival Tropisme (Montpellier)

deux albums de Bestioles sont sortis de l'oeuf
(dans le nid de mon studio)


acoustique
audio visuel
spectacles
voix
électro acoustique

sommaire
contact
calendrier
courriel
portrait
liens
les cd